D’AUTRES VIENDRONT APRÈS MOI

Fév 12, 2021

Avec : @Melk

« Le désert, loin de faire prendre conscience de l’immensité, ramène l’univers à des dimensions minuscules. Il suffit de marcher quelques kilomètres pour réduire à néant tout concept de distance. Le paysage immuable, silencieux sous la lune ne change jamais. Dès lors avancer, reculer ou rester immobile n’a plus d’importance. Un brusque coup de vent, une tempête soudaine et les dunes ont un nouveau visage. On est au même endroit pourtant on se retrouve ailleurs. Le temps est entièrement contenu dans la lumière : le jour et la nuit. Au-delà, il ne sert à rien de compter. Une semaine, un mois ou un an qu’importe. Le désert finit toujours pas s’immiscer en vous. »

  • Nouvelle de Léo Henry, publiée dans le recueil « Les Cahiers du Labyrinthe », 2003.

 

📥 Télécharger le podcast

 

Illustration : Robin Roeske

After thinking